Février-Goody Blendy

Goody Blendy c’est une belle rencontre inattendue. Derrière ce blog se cache Marie Goupry, une grande blonde au yeux pétillants et magicienne de la nourriture holistique.

Nous sommes tombées raide dingue de son univers et de son parcours. Découvrez là dans le portrait de Février.

Petit plus: elle nous a concocté une recette spéciale Gazette des Blondes!

→à retrouver à la fin de l’article!

Marie, raconte nous, qui es-tu ?

Trentenaire, amoureuse de la nature et des sommets enneigés, je suis originaire de la région lyonnaise et j’ai parcouru les Alpes ces dernières années entre l’Autriche, Chamonix & Les Arcs avant de poser mes valises à Annecy depuis quelques mois. C’était un rêve pour moi de vivre dans cette jolie ville, je suis super heureuse d’être ici ! Je pourrai difficilement vivre loin des montagnes, c’est mon havre de paix, mon environnement pour me ressourcer.

Quel est ton parcours pro. et comment as-tu évolué vers le « être bien »?

Après cinq années d’études entre Lyon, Paris et Londres, j’ai commencé à travailler à Salzburg, en Autriche. Je suis ensuite rentrée en France et je comptabilise 8 ans d’expériences dans la publicité et la communication au sein d’agences web, chez des annonceurs et en tant qu’indépendante. Ces années ont été super enrichissantes, elles m’ont permis de faire de nombreuses rencontres et d’acquérir des compétences utiles dans ce monde où le digital est prédominant ! L’univers de la publicité est passionnant mais pas toujours reposant 😉 J’ai croqué la vie à pleine dents sans vraiment être à l’écoute de moi-même à cette époque, entre rythme de vie accéléré et hygiène de vie pas toujours exemplaire (oops). Jusqu’au jour où mon corps a décidé que je devais faire autrement parce que ce modèle ne lui convenait plus. C’est à ce moment que je me suis ouverte au monde merveilleux du bien-être et que j’ai compris qu’il était indispensable de prendre soin de soi pour rester en bonne santé.

J’ai toujours adoré cuisiner. Petite je préparais les repas pour mes deux petites sœurs et mes parents, c’était un plaisir de passer du temps en cuisine.

Et c’est d’ailleurs toujours le cas… Pour certains c’est une corvée et pour moi c’est un moment de détente ! Je me suis donc naturellement intéressée à la nutrition et j’ai voulu comprendre le lien entre la santé et le contenu de nos assiettes en suivant des formations en naturopathie et en nutrition holistique. Parallèlement j’ai créé mon blog Goody Blendy sur lequel je partage mes recettes, les connaissances que j’ai en nutrition, des inspirations et très prochainement des guides nutrition pour réapprendre à passer du temps en cuisine, créer ses propres mélanges et réduire sa consommation de produits industriels. J’ai aussi créé un lab autour de la nutrition et je propose mes services en conseil, communication et événementiel autour de cette thématique.

Peux-tu nous dire qu’est-ce que la nutrition holistique et quels sont ces bienfaits?

En nutrition holistique on ne parle pas de calories ni de portions : on fait de la nutrition santé ! Après un bilan détaillé qui nous permet de mieux connaître le fonctionnement de l’organisme du patient, nous donnons des conseils alimentaires afin de rééquilibrer le terrain et redonner de l’énergie pour rester en santé. La nutrition holistique propose une approche personnalisée qui permet de déterminer les conseils les plus adaptés à la situation de chacun. Nous avons aussi un rôle éducatif pour expliquer quels sont les aliments de qualité à privilégier et en expliquer les raisons.
La mission de la nutrition holistique ne se limite pas seulement à l’assiette. Elle considère l’Homme dans sa globalité entre ses trois dimensions : Corps (physique), âme (spirituel), esprit (psychique). C’est un équilibre fragile qu’il s’agit de maintenir entre ces trois composantes afin de s’adapter aux situations de la vie. Cette discipline consiste à donner une juste place à la nutrition sans focaliser sur la recherche d’une alimentation parfaite. Parfois un blocage alimentaire peut être d’ordre psychique par exemple et ce ne serait pas efficace de traiter uniquement le souci sur le plan alimentaire. D’où l’importance d’une approche globale et holistique.

Comment se déroule une de tes journées type et comment jongles-tu avec tes différentes activités?

En fait je n’ai pas vraiment de journée type et c’est bien la raison pour laquelle j’adore être indépendante. Je m’ennuie vite dans une routine si j’ai un cadre trop rigide autour de mon activité et ma créativité en prend un coup ! Du coup chaque jour est différent mais j’ai quand même quelques automatismes pour mon bien-être que je répète le plus régulièrement possible : Des respirations et des postures de yoga le matin au réveil, une boisson cocooning au petit déjeuner comme un chaï latte (mon chouchou) ou un jus fraîchement pressé à l’extracteur. Ensuite, entre 5 & 8 h derrière mon ordi à la maison pour travailler pour mes clients, pour le blog et penser aux nouvelles recettes que je veux tester. Je termine souvent la journée par une session de sport et toujours un moment de méditation avant de me coucher.

Devant cette mode du « healthy », comment te démarques tu des autres personnes qui sont dans ce créneau? Penses tu que cela devient un vrai mode de vie?

Je ne cherche pas forcément à me démarquer mais je le fais inconsciemment, je pense, en étant moi-même et authentique dans la vision que je partage. Je suis heureuse de voir toutes ces good vibes healthy fleurir dans la société actuelle. On sent que certaines consciences s’éveillent et on remet en cause un modèle établit en créant une autre façon de vivre et de consommer. C’est super positif et j’observe tout cela avec joie.
En revanche je ne suis pas toujours en accord avec certaines dérives de la mode healthy. Quand j’ai commencé le blog et que j’ai créé l’univers de Goody Blendy sur les réseaux sociaux j’ai été perturbée par cette recherche de perfection et d’uniformisation de l’univers du bien-être. On aime faire du beau, on se montre sous son meilleur angle et on aime plaire… Du coup au début je n’osais pas trop publier les photos de ma vie « non parfaite » …jusqu’au jour où j’ai pris du recul et que j’ai vraiment accepté qu’Instagram ne reflétait pas la vraie vie et que cette recherche de perfection n’était pas du tout healthy en fait !

Personnellement, je prône l’idée d’un mode de vie healthy équilibré qui respecte notre être dans sa globalité. Arrêtons de nous priver et d’être durs avec nous-mêmes ! Soyons authentiques, recentrons-nous sur ce que nous sommes et prenons soin de nous. Commençons par étapes et acceptons de ne pas être parfaits 😉

Avoir son blog, cela prend du temps (on connait!): comment prends tu du recul et quelles sont les clés pour garder du temps pour toi ?

Ah oui je confirme ce n’est pas de tout repos ! D’ailleurs si vous avez des conseils je suis preneuse 😉 Plus sérieusement, je me fixe des objectifs de publication mais parfois cela ne colle pas avec mon emploi du temps. Donc je respire un bon coup et j’accepte de mettre de coté le blog quelques jours !

Dans la région et à Annecy, quels sont tes endroits préférés?

A Annecy je suis fan du restaurant Kia Ora. Une adresse qui répond à tous mes critères, parfaite pour manger un plat végétarien entre copines ou pour une pause gourmande 😉
Quand il vient de neiger, le Massif de Balme est mon endroit préféré pour rider et c’est à deux pas d’Annecy, c’est top !
En été, j’adore me promener au bord du lac vers Menthon Saint-Bernard et faire du paddle entre Menthon et Talloires en admirant les couleurs magnifiques du coucher de soleil.

Tu nous as concocté une recette spéciale Gazette des Blondes. Marine aime le matcha, Julie limite le gluten et nous adorons le snowboard: alors qu’as-tu élaboré?

J’ai réalisé des granolas bar au matcha à mettre dans vos poches pour aller rider 😉 Tous les secrets de la recette de Marie ICI

Blog

Instagram

Facebook

photos: Goody Bendy/Raja Bundhoo

Leave a Comment