Quel est le rôle de l’alimentation dans le vieillissement de la peau ?

femme avec un vieillissement de la peau

Vous avez soufflé une bougie supplémentaire, et vous vous lamentez devant votre miroir en apercevant votre première ride, juste là ? Eh oui, la machine du temps est en route, c’est un fait. Vous faites peut-être partie des 34% de personnes entre 25 et 34 ans (étude Harris Interactive) qui n’acceptent pas ces petits signes qui vous indiquent que oui, vous vieillissez.

En plus, en ce moment, vous ne faites pas très attention à votre alimentation. Du coup vous avez le teint terne et votre peau est moins ferme. De quoi vous miner le moral en un rien de temps. Mais tout n’est pas perdu ! Vous allez voir que les aliments peuvent devenir vos meilleurs amis pour lutter contre le vieillissement de la peau.

Les phénomènes impliqués dans le vieillissement de la peau

À quoi est dû le vieillissement de la peau ?

C’est un processus naturel, en lien avec le métabolisme cellulaire. Plus précisément, c’est l’oxygénation des cellules, qui crée ce que l’on appelle des radicaux libres dans l’organisme. On vit, on respire, donc on oxyde. N’arrêtez pas de respirer pour autant, l’effet risque d’être plus radical que le plus radical des radicaux libres !

Ces molécules interagissent avec plusieurs éléments de notre organisme comme l’ADN, certains acides gras polyinsaturés, ou encore des protéines. Des dommages sont créés au niveau de l’ensemble des cellules qui nous composent. On parle plus précisément du phénomène de stress oxydatif cutané lorsque ce sont les cellules de la peau qui sont touchées.

Comme elles produisent le collagène ou l’acide hyaluronique, lorsqu’elles sont endommagées, on observe un relâchement, un manque d’éclat, et des rides qui creusent la surface de l’épiderme. Autant de signes du vieillissement de la peau.

Pour comprendre, prenez l’exemple de la pomme qui, une fois coupée et exposée à l’air libre, devient brune. C’est à cause de l’oxydation, et le phénomène peut être retardé par l’application de jus de citron, riche en antioxydants.

Lisez aussi :  Quelle est l'efficacité de PhenQ sur la perte de poids ? Notre avis

Au quotidien, dans leur fonctionnement normal, les cellules sont capables d’engager un processus de réparation, grâce à la présence d’antioxydants qui viennent stabiliser les radicaux libres. Mais avec le temps, le mécanisme est moins efficace, d’autant plus en cas d’excès de radicaux libres à cause d’éléments perturbateurs environnementaux. Autant de paramètres susceptibles de stresser les cellules (tabac, pollution, maladies, UV…)

vieillir de la peau

Le rôle des aliments dans le processus oxydatif

Il y a plusieurs origines biochimiques au stress oxydatif, mais le mécanisme de digestion fait partie des principales sources de radicaux libres. C’est une conséquence de la transformation des aliments en énergie, qui peut être accentuée lorsque les aliments sont trop cuits, frits ou brûlés par exemple.

Les aliments jouent un rôle important dans l’équilibre entre radicaux libres et antioxydants. Alors on ne peut pas empêcher qu’ils soient digérés, et heureusement, mais on peut faire en sorte de prendre soin de cette balance, et c’est assez simple à mettre en place.

Comment y remédier ?

On peut jouer sur les deux plans, et agir sur les deux types de molécules dont on vient de parler.

Diminuer la production de radicaux libres

En ayant une alimentation équilibrée, pauvre en acides gras saturés, et en sel, on peut déjà limiter les sources de stress oxydatif lié à la digestion, les études sont formelles. Aussi, tous les aliments industriels, qui contiennent beaucoup de conservateurs, d’arômes artificiels ou de colorants, peuvent être écartés de la liste de courses. Ils ont beau être pratiques, ils sont surtout très caloriques.

Concernant les acides gras polyinsaturés, dont les “essentiels”, riches en oméga 3, 6 et 9, ils ont un rôle dans la protection des membranes cellulaires contre les radicaux libres. En revanche, en excès, c’est l’effet inverse, et ils pourraient augmenter leur production car ils sont des substrats idéaux pour l’oxygène, donc l’oxydation. Tout est question d’équilibre.

une belle femme avec une peau mature

Nous avons vu également que la cuisson des aliments pouvait altérer leur composition. Aussi, bichonnez-les quand vous les préparez ! Il est toujours préférable de privilégier le cru, pour les fruits et légumes, pour préserver les micronutriments. De façon générale, veillez également à éviter la surcuisson pour ne pas provoquer davantage d’oxydation des aliments.

Lisez aussi :  Notre avis complet sur le produit Neo Collagen Verisol de Biovancia

Augmenter les antioxydants

C’est l’autre moyen d’aider à contrer les radicaux libres. Il ne s’agit pas de se badigeonner le visage de jus de citron hein, son acidité risquerait d’agresser votre peau ! Par contre avec un citron pressé dans un verre d’eau le matin, vous aurez un double effet positif : l’hydratation et l’apport en antioxydant naturel.

En effet, l’alimentation est la première source naturelle d’antioxydants, sous la forme de micronutriments :

  • Les vitamines C, E, et A ;
  • Les minéraux : zinc, sélénium, ou cuivre ;
  • Les caroténoïdes : en général les aliments qui ont une couleur rouge, orangé, en contiennent, ce qui les rend faciles à identifier ;
  • Les polyphénols,  présents dans beaucoup d’aliments d’origine végétale

Ainsi, vous pouvez privilégier la consommation d’aliments comme :

  • Le curcuma ;
  • L’artichaut et les brocolis cuits ;
  • Le chocolat noir à plus de 70% de cacao, et le cacao en poudre non sucré ;
  • Les baies d’açaï, cranberries (les fruits rouges en général) ;
  • La pomme granny smith

Des compléments alimentaires peuvent également être des sources d’antioxydants, en plus d’une alimentation saine et équilibrée. N’hésitez pas à vous faire conseiller par votre pharmacien.

Pour finir

En réalité, on n’inverse pas vraiment le processus de vieillissement, puisqu’il est naturel, mais on peut le retarder. En sélectionnant certains aliments et en veillant à ne pas faire d’excès, vous pouvez donc lutter activement contre le vieillissement de votre peau.

D’autres facteurs interviennent dans le stress oxydatif et auxquels vous pouvez faire attention, par rapport à votre mode de vie : exposition à des sources de pollution, au soleil, hydratation. L’activité physique, si elle est source d’oxydation puisque l’organisme s’oxygène davantage pour alimenter les muscles, ne doit cependant pas être écartée de vos habitudes. Elle reste une alliée santé incontournable ! Vous allez pouvoir chouchouter votre peau, alors souriez ; ça vous fera quelques rides en plus mais celles-ci, elles valent le coup, non ?

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

dix-neuf − 7 =