Comment arrêter de complexer sur son corps (à la plage) : 7 conseils au TOP !

des femmes qui ne complexe pas à la plage

C’était votre bonne résolution cette année : arrêter de complexer sur votre corps. Mais c’est plus fort que vous… Les beaux jours reviennent, et la simple idée de penser au maillot de bain que vous allez bientôt enfiler vous crispe. Vous finissez même par penser à faire un régime, ou à prendre quelques kilos à cause du stress. Résultat, vous craignez encore plus votre reflet dans le miroir. Quel cercle vicieux…

Mais imaginez une seconde. Fini les complexes, vous n’avez plus peur du regard des autres. Vous vous êtes offert ce super maillot qui vous faisait de l’œil dans la boutique et avez hâte de vous pavaner avec (l’air de rien). À vous plage, bikini, et cocktails, si le cœur vous en dit !

Vous pensez ne pas pouvoir être cette personne ? C’est là que vous vous trompez, et je vais vous dire comment y arriver, grâce à 7 conseils que vous ne devriez jamais oublier.

1- Augmentez votre estime de vous

Prenez conscience de votre valeur personnelle. Je vous vois venir : “Plus facile à dire qu’à faire !” Pas faux. Allez, un petit effort. Regardez-vous, vraiment, et faites-vous des compliments. Reconnaître ses qualités, ses réussites, c’est se faire un cadeau à soi-même.

Ce n’est pas du narcissisme : c’est juste aimer qui vous êtes, pour ce que vous êtes. De l’estime de soi vient la confiance en soi, et le positif attire le positif : la force des mots et de la pensée positive est incroyable.

Vous connaissez l’expérience du pot de riz ? Celle où on adresse des affirmations positives à un premier pot pendant plusieurs jours, et des pensées négatives à l’autre. À force, le riz soumis aux intentions négatives pourrit, alors que l’autre résiste plus longtemps. Imaginez le résultat sur vous-même !

une femme ronde à la plage

2- Mettez-vous en valeur

Choisissez un maillot ou des accessoires qui mettront en avant vos atouts physiques. Un joli paréo, si vous tenez vraiment à cacher vos hanches pour être plus à l’aise, et le tour est joué. Trouvez VOTRE juste milieu.

On se focalise souvent sur les défauts, mais le corps parfait n’existe pas. En plus, c’est très subjectif. Mais bonne nouvelle, vous n’êtes pas un cas isolé. Plus d’une femme sur deux pense avoir du poids à perdre pour être à l’aise en maillot de bain (Ifop). Même les Miss France manquent d’assurance !

Lisez aussi :  Paupières gonflées : 5 remèdes de grand-mère efficaces

Essayez d’accepter vos “défauts” en les apprivoisant. Ce ne sont pas des ennemis.

3- Osez être vous-même

Être soi-même, c’est d’abord se connaître. Maintenant que vous croyez en vos capacités et avez apprivoisé vos défauts, il est temps d’accepter de prendre des risques. Sortez de votre zone de confort : faites ce qui VOUS plaît, pas ce que vous pensez qui plaira aux autres, et soyez fier ! Les couleurs, le style, tout est permis. La plage, c’est fait pour se détendre.

J’ai un scoop : personne ne fait l’unanimité, et même Kim Kardashian a des imperfections. Les critiques viennent souvent de gens qui ont eux-mêmes des complexes, et vous n’en êtes pas responsable. Vous ne pourrez jamais contrôler ce qui vient de l’extérieur, alors apprenez à lâcher prise sur ce qui ne vous appartient pas.

4- Ne faites pas de suppositions

Vous avez enfin osé un maillot de bain jaune à pois bleu et tout le monde vous regarde ? Peut-être qu’ils le trouvent canon ! Et en admettant qu’ils n’aiment pas, est-ce que c’est grave ?

Si Don Miguel Ruiz l’enseigne comme étant l’un des quatre accords toltèques dans son livre du même nom, ce n’est pas pour rien. On pense souvent que les autres nous dévisagent pour critiquer, alors qu’ils regardent peut-être quelque chose qui leur plaît. Ou ils admirent ce qu’ils n’auraient pas osé faire eux-mêmes.

0 complexe au bord de l'eau

5- Arrêtez de vous comparer

Vous êtes unique ! Vous êtes vous, c’est déjà bien assez. Cette petite voix sournoise qui essaye sans arrêt de nous dévaloriser, comme si nous n’étions pas assez bien, vous la connaissez ? Moi aussi. Dites bonjour à l’ego ! L’écrivaine Sharon Salzberg, spécialiste de la méditation et de la culture bouddhiste, nous rappelle que “le critique qui vit en nous nous emprisonne avec nos propres pensées limitantes”.

Les modèles minces, voire maigres, des magazines qui nous ont rendu honteux de nos rondeurs ne sont que des fausses croyances de ce que nous devons être.

Lisez aussi :  Le jeûne hydrique : une méthode efficace pour perdre du poids ?

6- Prenez soin de vous

Cultiver une bonne image de soi, ça passe aussi par le fait de prendre soin de soi. De son corps comme de son esprit. Une excellente raison de s’octroyer des massages, soins du visage, et autres moments de détente !

Et pour la sphère psychique, la sophrologie et toutes les pratiques de visualisation positive sont des compagnons précieux pour vous aider à vous relaxer, prendre du recul sur ce qui peut vous peser.

Le sport est aussi un bon allié bien-être, mais attention à ne pas tomber dans l’excès. Le but n’est pas de basculer vers une addiction à cause du fantasme de la “silhouette de rêve”.

7- Faites-vous aider

Certains livres, ou coachs de développement personnel peuvent vous aider à comprendre et vaincre vos complexes. Mais parfois, il y a un vrai besoin de consulter, que ce soit pour des raisons de santé physique, psychologique, voire psychiatrique. Ce n’est pas une honte, et des professionnels peuvent vous accompagner. Si les complexes viennent de traumatismes qui vous ont fait développer un sentiment d’infériorité, une thérapie peut vous aider à aller de l’avant.

Quelques séances chez un psy, et/ou de l’hypnose, pour traiter la cause de votre mal-être, ou un rééquilibrage alimentaire si c’est une question de poids, valent mieux que toutes les gélules minceur comme Brulafine ou PhenQ.

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les clés pour arrêter de complexer sur votre corps et reprendre confiance en vous. Rappelez-vous, la première personne à laquelle il faut plaire, c’est vous. Entourez-vous des bonnes personnes, et surtout de (votre) bienveillance. Nous avons tous des complexes, mais ne les laissons pas dicter notre vie. Il y a tellement à voir et à vivre, non ?

Maintenant je suis sûre que vous avez hâte d’être en vacances, je me trompe ? Et si vous avez effectivement choisi la plage, je sais déjà que vous allez être sexy, parce que vous êtes au top ! Moi ? Non je ne viens pas, j’ai piscine !

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

19 − 17 =