Gommage de la peau : top 5 des erreurs à éviter

La peau est une véritable barrière entre notre organisme et l’environnement extérieur. La peau du visage en particulier est un grand symbole de beauté. Elle est confrontée aux impuretés, à la pollution, aux lumières, au stress et autres tracas de notre quotidien. À force de les subir, elle se ternit. Elle perd de son éclat et de sa vigueur.

Il est nécessaire de prendre soin d’elle. Et ce ne sont pas les méthodes et techniques de soins de la peau qui manquent. L’univers cosmétique connaît de nombreuses innovations depuis l’antiquité.

Peeling, gommage, masque… Chaque méthode est authentique. On cite le gommage parmi les plus remarquables. Le gommage est un acte de soin du visage qui consiste au nettoyage de la peau à l’aide d’un produit capable de la débarrasser des cellules mortes. Il est aussi appelé exfoliation.

Bien que ce rituel soit une excellente option en soin de visage, il peut vite se transformer en cauchemar pour la peau si des précautions ne sont pas prises. Opter pour une solution de gommage inadaptée à votre peau occupe la première place des erreurs à éviter dans ce type de soin.

Erreur numéro 1 : opter pour une solution de gommage inadaptée à votre peau

La plus grosse erreur que l’on commet souvent lors des gommages de la peau, c’est de choisir une solution qui ne correspond pas à notre peau. Quel que soit le soin de peau qu’on choisit, il est plus que nécessaire de connaître au préalable votre type de peau.

À chaque type de peau correspond le gommage qui lui convient :

  • Sensible ;
  • Sèche ;
  • Mixte ;
  • Grasse.

Il y a deux principaux types de gommage de la peau couramment utilisés : gommage chimique et gommage mécanique.

Le gommage mécanique ou gommage à grains consiste à utiliser une crème contenant des petits grains (microbilles de cristaux de magnésium, de riz, de sucre ou de jojoba, pépins de fruits broyés).

Ces crèmes sont appliquées sur la peau et frottées pour obtenir la chute des peaux mortes. Cette forme de gommage est idéale pour les peaux normales et celles mixtes à tendance grasse.

Le gommage chimique (ou exfoliation enzymatique) renvoie à l’utilisation d’un soin chimique dont les actifs dissolvent les cellules mortes de la peau. On fait recours aux acides de fruits ou à de l’acide salicylique. L’exfoliation chimique convient aux peaux sèches, sensibles et acnéiques.

Lisez aussi :  Est-ce que la radiofréquence est efficace pour perdre son ventre ?

Il y a d’autres gommages doux, notamment le gommage kératolytique, où on utilise un produit qui agit sur la kératine de la peau afin de dégager ses cellules mortes.

un gommage de la peau

Erreur numéro 2 : gommer à temps et à contre-temps

Le gommage est un rituel de soin destiné à la base à débarrasser la peau de vieilles cellules et autres impuretés qui s’y incrustent au quotidien. C’est l’une des meilleures solutions pour redonner à cet organe son éclat et sa vigueur naturelle. Ce n’est pas pour cette belle raison qu’il faut en abuser.

L’exfoliation donne une sensation de peau saine, propre et douce, mais pratiquée à l’excès, elle devient dangereuse. Dans son procédé, l’exfoliation dessèche la peau. Se sentant agressée, la peau va chercher à produire plus de sébum pour se défendre et mener éventuellement à des poussées d’acnés.

Que l’option choisie soit mécanique ou chimique, les séances répétées de gommage fragilisent l’épiderme et occasionnent une hypersensibilité de la peau.

Il est nécessaire d’utiliser ce soin de peau au bon moment et surtout à une fréquence raisonnable. Pour les peaux grasses et mixtes, il est recommandé de faire des gommages dans des intervalles de 7 jours. Si la peau est sèche ou sensible, il faudra laisser 2 semaines minimum entre 2 séances de gommage.

Le moment pour effectuer un gommage ne doit pas également être choisi au hasard. Les exfoliations doivent se faire le soir afin de permettre à la peau de se régénérer ensuite durant la nuit.

Erreur numéro 3 : ne pas adopter les bons gestes après le gommage

Le gommage de la peau est un soin qui doit être complété. Il ne peut être utilisé comme une solution isolée de soin de la peau. À la suite d’un gommage, la peau est asséchée.

L’épiderme exposé est désormais vulnérable à toutes sortes d’agressions venant de l’extérieur. L’erreur qu’on commet souvent est d’oublier d’hydrater la peau juste après le gommage.

Après un gommage, il est recommandé d’apporter une bouffée d’hydratation à la peau.

Cela peut se faire soit :

  • En utilisant une crème hydratante, contenant des principes actifs qui va hydrater l’épiderme en profondeur ;
  • À l’aide d’un masque, qui en plus d’hydrater la peau, va améliorer son état, régénérer les cellules, et resserrer ses pores pour la protéger d’éventuelles agressions.

Une autre précaution négligée après le gommage, c’est l’exposition au soleil. Le gommage fait partie des gestes de beauté conseillés pour l’été, mais s’exposer au soleil après un gommage est une erreur monumentale.

Étant donné que le gommage débarrasse la peau des cellules mortes, celle-ci est privée de sa protection naturelle. Inutile d’aller l’exposer par la suite aux taches pigmentaires.

Lisez aussi :  Je vous présente mon top 5 des meilleurs brûleurs de graisse du marché !

Il est mieux de faire un gommage le soir en période estivale. À défaut, il faudra opter pour une protection solaire dans sa routine de soin de peau. Celle-ci met la peau à l’abri des rayons UV.

une femme fait un gommage de la peau

Erreur numéro 4 : ne pas accompagner le gommage par une bonne alimentation

Le gommage reste une belle option pour nettoyer la peau. Il ne s’agit nullement d’une solution miracle pour les soins de la peau.

La santé et la beauté de la peau, ce n’est pas qu’une question de soin extérieur. L’intérieur joue également un rôle important. Ce que nous consommons permet d’accompagner l’embellissement de notre peau.

Il est conseillé pour la santé de la peau de s’hydrater au quotidien en buvant au minimum 1,5 litre d’eau. Le premier rôle de l’eau dans le corps est de nous débarrasser des toxines au travers des urines.

L’évacuation des urines évite aux toxines de tenter de s’échapper par les pores en causant des boutons. Lorsque le corps est bien hydraté, cela transparaît sur la peau et celle-ci se montre fraîche, mieux rebondie et souple.

En plus de l’hydratation, les soins de gommage doivent être accompagnés d’une bonne alimentation. Une alimentation grasse ou trop amène le corps à effectuer plus d’efforts de digestion. Ce qui peut mener à des imperfections cutanées sur le front ou le menton.

Lorsqu’on privilégie les fruits et les légumes, on profite de leur apport en vitamines et en antioxydants. Ces substances aident la peau à prévenir les signes de vieillissement ainsi que les taches brunes.

Erreur numéro 5 : utiliser des produits et accessoires agressifs sur la peau

Soumettre sa peau à un gommage est une belle option. Reste à savoir avec quel produit et avec quel accessoire. Là, se trouve toute la question.

Certains passionnés de soins cosmétiques, à la recherche de résultats plus éclatants, s’amusent à se servir d’accessoires dangereux comme les brosses mécaniques.

Vendues dans les magasins spécialisés, ces brosses nettoyantes sont peu recommandables, car elles sont agressives. Lorsqu’on sait que les produits utilisés sont décapants et asséchants, l’association d’une brosse mécanique ne ferait qu’aggraver la situation. Vous ferez face à différents problèmes de peau au lieu de rendre à votre peau l’éclat qu’elle mérite. Il vaut mieux éviter l’usage des produits et accessoires agressifs sur la peau.

Articles similaires

4.2/5 - (111 votes)
Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

cinq × 2 =