Est-il possible de maigrir avec l’hypnose ? Comment ça fonctionne ?

lhypnose pour maigrir

L’hypnose, vous en avez forcément déjà entendu parler. Pour se débarrasser d’addictions, de phobies, ou pour travailler la confiance en soi. Une de mes amies s’est récemment formée dans le cadre de sa reconversion professionnelle. Comme elle avait besoin de “sujets d’entraînement”, je lui ai demandé si elle pouvait m’aider avec les kilos dont j’essaie de me débarrasser. “Bien sûr !” m’a-t-elle dit, ravie d’avoir trouvé son prochain cobaye.

Promis, personne n’a été maltraité pendant cette expérience. Si comme moi, vous êtes adepte des médecines douces, cette solution peut peut-être vous convenir pour vous aider à perdre du poids. Laissez-moi vous expliquer comment ça fonctionne.

L’hypnose, c’est quoi ?

Définition et principe de fonctionnement

Le principe de l’hypnose est de faire atteindre au patient un état dit de transe hypnotique. Non, ne partez pas en courant ! Même si le mot fait penser à un truc un peu déjanté, c’est juste un terme qui décrit l’état hypnotique, cet état de conscience modifié induit chez le patient. Les méthodes pour y parvenir s’apprennent lors de formations dédiées.

Le praticien accède à l’inconscient qui, par définition, est la partie du cerveau qui n’agit pas en conscience. C’est tout ce qui est de l’ordre de l’intuition, qui ne demande pas de réflexion, que l’on fait par réflexe. Comme respirer, ou frissonner ; le corps est programmé pour avoir ces réactions naturellement, lorsque c’est nécessaire. On parle aussi parfois du subconscient ; il est à la limite entre le conscient et l’inconscient, se rapprochant plutôt du deuxième, sur lequel l’hypnose agit. Freud avait rejeté ce terme, alors nous allons nous aussi le mettre de côté.

Le but, c’est de se défaire de mauvaises habitudes, pour en ancrer de nouvelles. Cela fonctionne par un système de suggestions, qui vont permettre de reprogrammer le cerveau vis-à-vis de certaines pratiques ou raisonnements.

Comme des études l’ont démontré, l’hypnose peut donc vous accompagner dans un processus de perte de poids, associé à d’autres démarches à mettre en place avec un soutien médical, surtout en cas d’obésité (rééquilibrage alimentaire, activité physique…).

une femme dans un fauteuil avant l'hypnose

Comment l’hypnose peut vous aider à perdre du poids ?

Elle a un effet sur le mental. Tout comme la méditation peut aider à faire évoluer votre rapport à la nourriture, l’hypnose est une aide extérieure qui, grâce à la formulation claire de vos besoins consciemment, va les faire intégrer à votre inconscient. L’idée c’est de se déshabituer de certaines habitudes alimentaires, en allant jusqu’à rendre un mets délicieux beaucoup moins attirant. Ainsi, vous pourrez par exemple vous débarrasser de votre envie compulsive de manger un pain au chocolat en passant devant la boulangerie à seize heures, malgré la bonne odeur qui s’en échappe… Mais tout ça, sans avoir l’impression de vous priver !

Lisez aussi :  Le rameur, le meilleur moyen de perdre du ventre ?

Alors disons-le tout de suite, il n’y aura pas d’effet immédiat sur la balance. Mais il faut comprendre que l’on cherche ici à éviter la frustration des régimes restrictifs avec une approche plus douce et productive, moins stressante. Apaiser la pression que l’on peut se mettre à l’idée de vouloir perdre du poids, c’est plutôt une promesse séduisante, non ? Les habitudes ayant souvent la vie dure, bénéficier d’un coup de pouce pour les faire évoluer en toute simplicité peut être précieux.

L’hypnose en pratique

Qui faut-il aller voir ?

Vous pouvez consulter n’importe quel médecin généraliste ou spécialiste comme un énergéticien, formé à l’hypnose, ou tout praticien ayant suivi la formation. Ce n’est pas un diplôme reconnu, donc encore moins une pratique médicale. Seulement une aide thérapeutique. Il s’agit souvent d’hypnose ericksonienne, une méthode popularisée par le psychiatre du même nom. Le patient est acteur de sa guérison ; c’est-à-dire que même si le praticien guide la séance, il fait en sorte que l’on arrive par nous-mêmes à se sentir capable de changer les choses.

Ainsi, vous irez chercher au fond de vous les ressources de votre évolution, voire votre guérison, en cas d’addiction, parce que vous saurez que vous en êtes capable. L’intérêt c’est que le changement venant du patient lui-même pourra être mieux ancré que s’il se laisse dicter ce qui doit arriver.

Déroulement d’une séance

Ici, pas d’hypnose dite de spectacle telle que popularisée par Messmer, pas de risque donc de danser des claquettes en maillot de bain au milieu du cabinet ! Grâce à un entretien, le praticien va identifier vos besoins, pour trouver l’axe par lequel orienter sa suggestion. Rappelez-vous, il s’agit de reprogrammer, pas de manipuler. Donc c’est toujours en lien avec les besoins exprimés, la personnalité du patient, son parcours.

Lisez aussi :  Traitements naturels pour combattre le psoriasis efficacement

Vous allez rester conscient, tout en étant dans une sensation de lâcher-prise qui vous surprendra peut-être vous-même. Laissez-vous guider ! Moins de réflexion, plus de spontanéité. Les effets sont assez rapides. Dès la fin de la première séance, vous pouvez ressentir un certain bien-être et constater des changements dans les heures qui suivent, notamment durant votre sommeil. Plusieurs séances peuvent être nécessaires, selon les besoins de conditionnement.

Il existe des techniques particulières comme la pose d’un anneau gastrique virtuel, mais son efficacité n’a pas été prouvée scientifiquement. En plus, normalement après une réelle opération de ce type, il y a un suivi pour accompagner le patient vers de nouvelles habitudes alimentaires. Ce n’est pas à prendre à la légère.

Aussi, avec un peu de connaissances et de pratique, l’autohypnose peut être utilisée ; c’est d’ailleurs comme ça qu’a commencé Milton Erickson ! Mais ce n’est pas à conseiller si l’on n’y connaît pas grand-chose, vous pourriez être déçu.

Exemple vidéo d’une séance

En bref

Les effets de l’hypnose sont variables selon les personnes, il n’y a pas de vérité absolue. De plus, consulter un hypnothérapeute peut constituer un budget. Les tarifs ne sont pas encadrés, on constate des différences de prix allant du simple au double, avec une moyenne autour de 60€. Mais comme l’intérêt est de travailler sur le long terme, ça peut être un investissement intéressant si vous avez de réelles difficultés à gérer votre rapport à la nourriture, et à votre poids. Et si vous avez peur de l’idée même d’être hypnotisé, n’hésitez pas à vous faire accompagner, si ça vous rassure ! Alors, ça vous tente, une incursion dans votre inconscient ?

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

trois × 3 =