L’hypnose : une aide complémentaire pour mieux vivre la chimiothérapie

L’hypnose : une aide complémentaire pour mieux vivre la chimiothérapie

La chimiothérapie est un traitement courant dans la lutte contre le cancer. Si elle peut s’avérer efficace, elle engendre également des effets secondaires parfois difficiles à supporter. Parmi les approches non médicamenteuses pouvant aider à mieux gérer ces désagréments, l’hypnose se révèle comme étant une alternative intéressante. Dans cet article, découvrez comment l’hypnose peut vous accompagner tout au long de votre parcours de chimiothérapie.

L’hypnose : qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

L’hypnose est un état naturel de la conscience modifiée entre veille et sommeil, durant lequel il est possible d’accéder à notre inconscient. L’état hypnotique peut être atteint grâce à des techniques de relaxation et de concentration axées sur l’image mentale et la suggestion.

Dans le domaine de la santé, on utilise notamment l’hypnothérapie ou hypnose thérapeutique, qui permet d’agir à différents niveaux du corps et de l’esprit afin de soulager certains maux et améliorer la qualité de vie.

Fonctionnement de l’hypnose en situation de douleur

En situation de douleur, l’hypnose agit sur la perception sensorielle de celle-ci et facilite son acceptation. Le processus hypnotique engage la mobilisation des ressources internes du patient, et c’est ce qui va conduire à l’analgésie (absence de douleur) ou à l’allodynie (réduction de la douleur).

Lisez aussi :  Tous nos conseils pour bien s'hydrater et profiter des bienfaits de l'eau

L’hypnose : un accompagnement adapté pour les personnes sous chimiothérapie

Les patients faisant face à une chimiothérapie peuvent être confrontés à différents effets secondaires impactant leur qualité de vie. L’hypnose peut leur permettre d’accompagner ces symptômes.

Réduire les nausées et vomissements induits par la chimiothérapie

Les traitements de chimiothérapie, en particulier certains types de médicaments, sont susceptibles de provoquer des nausées et vomissements. L’hypnothérapie se révèle être un excellent complément pour diminuer ces manifestations désagréables :

  • Aider à contrôler les sensations de nausée
  • Diminuer la fréquence et /ou intensité des vomissements
  • Améliorer le bien-être global du patient

Apprendre à mieux gérer la douleur pendant et après les séances

La chimiothérapie peut causer des douleurs aiguës ou chroniques. Grâce à l’hypnose, il est conseillé de suivre des techniques spécifiques pour :

  1. Dissocier le corps et l’esprit de la sensation douloureuse
  2. Favoriser un relâchement des tensions
  3. Réduire l’anxiété liée à la douleur et diminuer le stress qu’elle engendre.

Diminuer les angoisses et améliorer le moral durant le traitement

Faire face à un cancer est une épreuve qui peut générer des émotions négatives telles que l’angoisse, la dépression ou le découragement. L’hypnothérapie propose plusieurs outils pour :

  1. Oser aborder les sentiments enfouis et/ou tabous avec le praticien
  2. Travailler sur l’estime de soi et la confiance en ses capacités à faire face à la maladie
  3. Développer la résilience (capacité à surmonter les obstacles) face au cancer

Comment mettre en œuvre l’hypnose dans le cadre d’une chimiothérapie ?

Trouver un hypnothérapeute spécialisé

Avant toute chose, il est important de consulter un hypnothérapeute professionnel ayant une formation spécifique en oncologie et hypnose médicale. Pour cela, n’hésitez pas à vous rapprocher des centres de lutte contre le cancer et organismes spécialisés.

Déterminer le type d’hypnose adapté

Lors de vos séances, votre hypnothérapeute sera à même de vous proposer différentes techniques en fonction de vos besoins :

  • Hypnose conversationnelle
  • Hypnose Ericksonienne
  • Auto-hypnose
Lisez aussi :  Les maladies de civilisation : comprendre ces affections modernes

Votre praticien pourra également vous enseigner certaines méthodes d’autohypnose, afin de continuer votre travail personnel à la maison.

Intégrer l’hypnose dans son parcours de soin

La meilleure manière d’intégrer l’hypnose à votre traitement est d’en parler avec l’équipe médicale qui vous suit. Certains centres anticancéreux proposent déjà ces approches non médicamenteuses durant les séances de chimiothérapie.

Témoignages et études sur l’hypnose pendant la chimiothérapie

Des témoignages prometteurs des patients

De nombreux patients ont pu constater une amélioration de leur qualité de vie grâce à l’hypnose en complément de leur chimiothérapie. Des bénéfices entre autres :

  • Une réduction significative des nausées, vomissements et anxiété
  • Un sommeil de meilleure qualité
  • Un regain d’énergie et de moral

Les études scientifiques confirment les apports de l’hypnose

Différentes études cliniques mènent à la conclusion que l’hypnose peut être efficace dans la gestion des effets secondaires liés à la chimiothérapie :

  • Une étude publiée en 2007 démontre une réduction significative des nausées et vomissements post-chimiothérapie grâce à l’hypnothérapie.
  • Des chercheurs ont observé en 2014 que les patients sous hypnose pendant leur perfusion de chimiothérapie manifestaient moins de douleurs et d’anxiété.
💉‍♀️ Réduction du stress L’hypnose peut aider à diminuer l’anxiété et le stress liés au traitement de chimiothérapie.
😩 Gestion de la douleur Cette technique peut être utilisée pour réduire la perception de la douleur associée aux procédures médicales.
🤢 Contrôle des nausées L’hypnose a prouvé son efficacité dans la gestion des nausées et vomissements causés par la chimiothérapie.
🛏 Amélioration du sommeil Elle peut également aider les patients à mieux dormir, malgré le stress du traitement.

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

4 × un =