Magnétothérapie : les bienfaits supposés du cuivre sur le corps

magnetotherapie bienfaits supposes cuivre corps

La magnétothérapie est aujourd’hui une pratique qui gagne de plus en plus d’adeptes. Elle est plébiscitée pour ses supposés effets bénéfiques pour la santé. Pour vous aider à comprendre ses principes, son fonctionnement, son histoire et ses contre-indications, voici un zoom sur la magnétothérapie.

Qu’est-ce que la magnétothérapie et son histoire ?

La magnétothérapie est une pratique non conventionnelle faisant appel aux aimants afin de soigner certaines affections. Les aimants sont utilisés pour le traitement d’une large palette de problèmes de santé, notamment les douleurs chroniques, les troubles du sommeil, les migraines, les difficultés de cicatrisation… Les aimants en magnétothérapie sont divisés en deux grandes catégories : les aimants statiques ou permanents, qui ont un champ électromagnétique stable ainsi que les aimants pulsés qui ont le champ magnétique qui varie et qui nécessitent d’être branchés à une source d’électricité.

Selon les informations fournies par un spécialiste en magnétothérapie, la majorité des aimants que l’on retrouve sur le marché sont statiques. Il s’agit d’aimants de faible intensité qui sont destinés à un usage autonome et individuel. Les aimants pulsés sont quant à eux commercialisés sous forme de petits appareils portatifs ou utilisés par des spécialistes en cabinet.

Pour la petite histoire, la magnétothérapie ou thérapie magnétique est à la fois ancienne et moderne. Les premières traces de cette médecine alternative remontent en effet à la Grèce Antique et, actuellement, la science lui trouve de nouvelles applications. L’histoire de la magnétothérapie est marquée par quatre périodes bien distinctes.

La première période s’étend de l’Antiquité à la fin du XVIe siècle, alors qu’Aristote et Esculape citent déjà l’action supposément antalgique et cicatrisante des aimants. Ils citaient également leur action mécanique pour attirer hors du corps les pointes de flèches et autres objets métalliques. Dans le temps, on utilisait alors des aimants naturels de faible puissance comme la pierre d’aimant ou l’hématite.

Au XVIIe siècle, la métallurgie se dévelope et les premiers aimants permanents artificiels font leur apparition. Le siècle suivant, les gazettes de sociétés savantes évoquent l’utilisation des aimants en dentisterie, pour le traitement des douleurs des membres, de la paralysie ainsi que de la goutte.

Au cours de la seconde moitié du XIXe siècle, plusieurs grands noms de la médecine s’intéressent aux aimants. Parmi les plus réputés, il y a notamment Laennec qui a inventé le stéthoscope. Ce scientifique est aussi connu pour ses études sur le traitement de la névralgie pulmonaire ainsi que des névralgies du cœur. Le médecin anglais Blundel s’intéresse aussi à la thérapie par les aimants. C’est au cours de ce siècle que les effets anesthésiants des aimants seront mis en évidence grâce à des expérimentations en double aveugle contre placebo.

Enfin, la dernière période de la magnétothérapie est la dernière décennie du XXe siècle au cours de laquelle la thérapie magnétique développe un maximum de puissance et d’efficacité. L’invention des aimants néodyme a en effet permis à la pratique de faire un bond et de se débarrasser, dans une certaine mesure, de l’image « ésotérique » qui collait à la peau de la magnétothérapie.

Comment fonctionne la magnétothérapie ?

La magnétothérapie reste une pratique dite « alternative », car le mode d’action reste largement inexpliqué. Il y a encore très peu d’informations concernant la manière dont les champs électromagnétiques influencent les mécanismes biologiques. Bien que plusieurs hypothèses aient été avancées, les preuves sont encore insuffisantes.

Lisez aussi :  Notre avis complet sur le produit Neo Collagen Verisol de Biovancia

L’hypothèse la plus répandue est celle qui avance que les champs électromagnétiques agissent par la stimulation du fonctionnement des cellules. D’autres spécialistes expliquent que ces mêmes champs stimuleraient la circulation sanguine, favorisant l’apport en oxygène et en nutriments. Le fer composant le sang pourrait également agir comme un conducteur de l’énergie magnétique. Une autre théorie table également sur l’action des champs électromagnétiques dans l’arrêt de la transmission du signal de la douleur entre les cellules d’un organe et le cerveau. Quoiqu’il en soit, de nombreux chercheurs sont encore à pied d’œuvre pour continuer les études sur la magnétothérapie.

magnétothérapie

Les avantages des aimants dans la magnétothérapie

Selon ses adeptes, la magnétothérapie aurait de nombreux effets sur la santé. Ainsi, les aimants auraient en premier lieu un effet anti-douleur puisqu’ils cibleraient avec précision les zones affectées par simple application. Ainsi, les aimants à usage thérapeutique sont généralement sollicités pour atténuer, voire faire disparaître des douleurs chroniques sans avoir recours aux médicaments. Cet effet antalgique est notamment recherché par les patients qui ne souhaitent pas prendre des molécules chimiques par crainte d’effets secondaires.

L’effet antalgique des aimants s’expliquerait par le fonctionnement même de l’organisme. Les informations des différentes parties du corps sont en effet envoyées au cerveau par le biais des nerfs. Ces influx nerveux sont des petits courants électriques qui interagiraient avec des aimants pour bloquer le signal de la douleur. Appliquer un aimant sur une zone douloureuse pourrait ainsi supprimer entièrement la douleur.

D’ailleurs, en 1997, le journal scientifique The Lancet a publié les résultats d’une étude menée sur le soulagement des douleurs grâce à la magnétothérapie. L’étude en question a été menée en double aveugle contre placebo et montre que les aimants sont efficaces pour soulager la douleur dans 76 % des cas. Il apparaîtrait également que l’usage d’aimants thérapeutiques serait aussi efficace dans la régulation du flux sanguin. Cela accélèrerait également l’évacuation des déchets métaboliques qui sont transportés dans le sang.

Outre l’effet antalgique, les aimants auraient aussi un effet réparateur dans une multitude de domaines, notamment les troubles du sommeil, les difficultés de cicatrisation, les calculs rénaux, les douleurs articulaires, les entorses… Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, mais plutôt des applications médicales parmi les plus courantes.

Les adeptes de la magnétothérapie soutiennent que les cellules ont besoin d’une stimulation extérieure pour s’activer. Certaines substances sont particulièrement sensibles par l’électromagnétisme, d’où l’effet réparateur qu’ont les aimants sur eux. Le magnétisme accroîtrait aussi localement le débit sanguin et la perméabilité des vaisseaux, ce qui permet d’augmenter l’approvisionnement en oxygène, vitamines, minéraux et enzymes contenus dans le sang vers les organes qui en ont besoin.

Comment le cuivre est-il utilisé en magnétothérapie ?

La magnétothérapie, approche alternative de soins de santé, suscite un intérêt croissant dans le monde. Parmi les nombreux matériaux utilisés dans cette pratique, le cuivre a émergé comme l’un des éléments clés. Cette utilisation du cuivre dans le contexte de la magnétothérapie repose sur des principes physiques complexes, et il est crucial de comprendre comment ce métal spécifique interagit avec le champ magnétique pour favoriser le bien-être.

Le cuivre, élément chimique de numéro atomique 29, a captivé l’attention des praticiens de la magnétothérapie en raison de ses propriétés magnétiques et de conductivité électrique. Selon les partisans de cette pratique, l’application de bijoux en cuivre, tels que des bracelets ou des anneaux, vise à stimuler le flux énergétique du corps et à équilibrer les champs magnétiques internes. Cependant, il est essentiel de souligner que les bases scientifiques sous-tendant ces affirmations sont souvent sujettes à débat au sein de la communauté médicale.

Lisez aussi :  La spectaculaire perte de poids de Sarah Fraisou : Découvrez sa méthode surprenante

Les partisans de la magnétothérapie suggèrent que le cuivre agit comme un conducteur, canalisant les champs magnétiques à travers le corps pour promouvoir la guérison et le soulagement des douleurs. Cependant, il est crucial de noter que les preuves empiriques et les études cliniques solides corroborant ces allégations font défaut. Les opinions divergent quant à l’efficacité réelle de l’utilisation du cuivre dans ce contexte, soulignant ainsi le besoin d’une approche critique et fondée sur des preuves lors de l’évaluation de cette pratique en constante évolution.

Effets secondaires et risques liés à l’utilisation du cuivre en magnétothérapie

Bien que le cuivre soit un oligo-élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, son utilisation doit se faire en prenant certaines précautions afin de ne pas causer des dommages pour la santé. S’exposer au cuivre de manière prolongée peut provoquer des irritations au nez, à la bouche et aux yeux. Cela peut aussi causer des maux de tête, des troubles gastriques, des vertiges, des vomissements ainsi que des diarrhées. Il est donc crucial de comprendre ces risques avant de commencer toute forme de thérapie impliquant le cuivre. Comme toujours, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer toute nouvelle forme de traitement.

bienfaits aimants bien-être

Exemples de produits magnétiques à base de cuivre

La magnétothérapie utilise une variété de produits, dont beaucoup sont fabriqués à partir de cuivre. Ces produits sont conçus pour cibler différentes parties du corps et aider à soulager divers maux et douleurs. Les bracelets magnétiques sont l’un des produits les plus couramment utilisés en magnétothérapie. Ils sont souvent fabriqués à partir de cuivre et contiennent des aimants puissants. Ces bracelets sont disponibles dans une variété de styles pour hommes et femmes. Ils sont conçus pour être portés au poignet et sont censés aider à soulager les douleurs articulaires et musculaires.

En plus des bracelets, il existe également des ceintures de soutien magnétiques. Ces ceintures sont souvent utilisées pour aider à soulager les maux de dos. Elles sont généralement fabriquées avec des aimants en céramique et en néodyme. Les aimants sont placés dans une disposition stratégique pour offrir un maximum de confort. Il existe également des colliers magnétiques. Ces colliers sont souvent fabriqués à partir de cuivre et contiennent des aimants. Ils sont conçus pour être portés autour du cou et peuvent aider à soulager les douleurs au cou et aux épaules.

Enfin, il existe des semelles magnétiques. Ces semelles sont placées à l’intérieur des chaussures et peuvent aider à soulager les douleurs aux pieds et aux jambes. Il est important de noter que bien que ces produits soient couramment utilisés en magnétothérapie, leur efficacité n’est pas cliniquement prouvée. Il est donc recommandé de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser ces produits.

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

11 − 10 =