Les remèdes de grand-mère pour prévenir et soulager le malaise vagal

illustration malaise vagal

Le malaise vagal est un trouble caractérisé par un étourdissement, une perte de connaissance brève ou encore des nausées, causé par une diminution brutale du flux sanguin circulant vers le cerveau. Bien que souvent bénin, le malaise vagal peut être très inconfortable et perturber notre quotidien. Découvrez ici quelques astuces et remèdes de grand-mère permettant de prévenir et de soulager les symptômes liés à ce trouble.

femme se reveillant dun malaise vagal

Comprendre les mécanismes du malaise vagal

Pour mieux appréhender les différentes manières de lutter contre le malaise vagal, il convient d’abord de comprendre ses causes et manifestations. Le malaise vagal serait principalement provoqué par une chute brutale et transitoire de la tension artérielle et du rythme cardiaque, entraînant ainsi une baisse du flux sanguin irriguant le cerveau. On parle alors d’un épisode hypotensif ou syncopal.

Quels sont les facteurs déclenchants ?

Plusieurs éléments peuvent favoriser l’apparition du malaise vagal, tels que :

  • L’exposition à des situations stressantes ou émotionnelles fortes
  • La station debout prolongée
  • La chaleur et l’humidité
  • La consommation excessive d’alcool ou de caféine
  • La déshydratation
  • Le jeûne prolongé

Les remèdes de grand-mère pour prévenir le malaise vagal

Bien que les médicaments existent pour traiter certains symptômes du malaise vagal, de nombreux remèdes naturels et astuces simples peuvent être proposés. Voici quelques-unes des meilleures solutions de grand-mère pour faire face à ce trouble :

Lisez aussi :  Les astuces des diabétiques pour mieux vivre son diabète

1. Garder une hydratation optimale

Pour éviter les épisodes hypotensifs, pensez à boire régulièrement tout au long de la journée afin de maintenir une hydratation adéquate. Vous pouvez également choisir de consommer des boissons enrichies en électrolytes, comme les eaux de coco, pour pallier d’éventuelles pertes en sels minéraux.

2. Adopter une alimentation équilibrée

Un repas copieux ou un excès de caféine peuvent provoquer une chute de tension artérielle. Pour prévenir le malaise vagal, privilégiez ainsi une alimentation riche en fruits et légumes, sources de vitamines et de minéraux, et évitez les aliments trop gras ou sucrés ainsi que la consommation excessive de stimulants.

3. Pratiquer une activité physique régulière

L’exercice physique permet d’améliorer la circulation sanguine et de renforcer le système cardiovasculaire. N’hésitez donc pas à pratiquer quotidiennement une activité physique adaptée à votre âge et vos capacités, telle que la marche à pied, la natation ou encore le yoga.

Les remèdes de grand-mère pour soulager les symptômes du malaise vagal

En plus des conseils de prévention précédemment évoqués, il existe également des astuces naturelles permettant d’apaiser rapidement les manifestations du malaise vagal :

1. La manœuvre de Valsalva

Cette technique consiste à pincer son nez et fermer la bouche tout en essayant d’expirer fortement, comme si l’on souhaitait gonfler un ballon. Elle permet de stimuler le nerf vague, qui régule la tension artérielle, et ainsi de contrer l’hypotension en cas de malaise vagal. Cette méthode doit être réalisée avec prudence et sous surveillance médicale.

2. L’utilisation du sel de pâmoison

Le sel de pâmoison, aussi appelé “sel d’ammoniac”, est un composé ammoniacal utilisé depuis l’époque romaine et souvent recommandé par nos grands-mères pour traiter les épisodes syncopaux. Il suffit d’inhaler ce produit dès les premiers signes de malaise pour ressentir rapidement un effet revigorant.

Lisez aussi :  Quelles sont les causes et les manifestations des douleurs au cœur ?

3. L’aromathérapie

Des huiles essentielles telles que la menthe poivrée, lavande ou l’eucalyptus peuvent être utilisées pour stimuler le système nerveux et apporter un effet calmant dans certaines situation anxiogènes. Vous pouvez les diffuser via un diffuseur d’arômes ou en appliquer quelques gouttes sur un mouchoir à inhaler.

4. L’homéopathie

Certaines spécialités homéopathiques peuvent également aider à prévenir les manifestations du malaise vagal en régulant le fonctionnement de l’organisme. N’hésitez pas à consulter un praticien qualifié pour obtenir des conseils personnalisés et adaptés à votre cas.

Les remèdes de grand-mère cités ci-dessus sont accessibles à tous et constituent une alternative intéressante pour prévenir et soulager les symptômes du malaise vagal. Cependant, il est essentiel d’évaluer l’origine de ces troubles afin d’en identifier les causes possibles et d’éviter leur récurrence.

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

cinq × quatre =