Ma méthode exclusive pour perdre 10kg en 7 jours

methode pour perdre du poids

Plus de 60% des Français pensent avoir du poids à perdre. Parmi eux, presque 1 sur 2 a l’intention de faire un régime (Yougov). C’est votre cas ? Sans doute, puisque vous êtes ici. Et je suis sûre que vous êtes pressé de voir des résultats ?

Je vous comprends, maigrir, c’est souvent long, et vous avez du mal à vous motiver. Perdre 10 kilos en une semaine pourrait vous aider à bien démarrer votre objectif : rentrer dans cette robe que vous avez achetée pour votre anniversaire qui approche à grands pas.

“Maigrir aussi vite, c’est impossible !” me direz-vous. Ce à quoi je réponds : “À l’impossible, nul n’est tenu !” Je vous parle de la méthode que j’ai choisie et de ce que j’en pense.

perdre des kilos rapidement

Mon régime ultra-rapide d’une semaine

La méthode

Le principe de ce régime rapide est de concentrer ses efforts sur certains aliments hypocaloriques, et d’en écarter d’autres le temps d’une semaine. Vous pourrez prendre 3 repas par jour, avec une composition globale maximum de 1500 kcal journalières. C’est bien inférieur aux 1800 à 2200 kcal en moyenne pour une femme en temps normal, et 2500 kcal pour un homme.

Les aliments à privilégier :

  • Les légumes verts ; pauvres en glucides et riches en nutriments ;
  • Les viandes et les poissons, riches en protéines, mais de façon modérée. En effet, ils contiennent aussi des lipides, et ce n’est pas ce que l’on préfère dans un régime de ce type ;
  • Les épices et herbes aromatiques, surtout pour leurs propriétés antioxydantes et condimentaires.

Les aliments à supprimer :

  • Les glucides. Parmi eux, il y a les fibres, l’amidon et le sucre, qui sont présents dans beaucoup d’aliments, en plus ou moins grandes quantités. Les enlever favorise l’utilisation des graisses stockées dans les cellules adipeuses comme source d’énergie ;
  • L’alcool ;
  • Les laitages ;
  • Le sel ;
  • La charcuterie.

Je vous conseille de consommer ces aliments crus quand c’est possible, pour préserver les nutriments ; sinon vous pouvez les faire à la vapeur. De plus, la cuisson a tendance à concentrer les glucides présents, puisque l’eau va généralement s’évaporer.

Lisez aussi :  Pourquoi manger des pommes le soir fait maigrir ?

Rappel : toujours boire beaucoup d’eau, minimum 1L à 1.5L, pour garantir le bon fonctionnement cellulaire et une bonne hydratation générale.

Exemples d’aliments conseillés

Certains légumes présentent moins de 2% de glucides :

  • Légumes verts : épinard, salade, blettes ;
  • Champignons ;
  • Endives ;
  • Lentilles ;
  • Chou, choucroute ;
  • Courgette ;
  • Concombre ;
  • Céleri branche.

Les fruits contiennent un peu plus de sucres, mais le citron a des vertus qui nous intéressent pour ce régime grâce à son acidité et ses antioxydants. Divers aromates vous aideront à relever le goût de vos plats malgré l’absence de sel. Vous allez peut-être redécouvrir les saveurs de certains produits !

Les points de vigilance

Pour ce qui est de l’activité physique à côté : oui en entretien, pour activer le métabolisme et raffermir la masse musculaire. Mais attention à l’énergie disponible si vous n’avez pas l’habitude d’un régime comme celui-ci ; le but n’est pas de s’épuiser inutilement ! D’ailleurs, plusieurs points seront à surveiller pendant un tel régime :

  1. La gestion de la glycémie : vous pouvez vous exposer à un risque d’hypoglycémie si vous vous privez d’un coup de sucres par rapport à vos habitudes. Consommer des aliments à Index Glycémique bas en petites quantités peut être pertinent si vous avez des difficultés à supporter l’absence de glucides ;
  2. Le taux de protéines élevé dans ce régime donnera plus de travail à vos reins et votre foie ;
  3. Le risque de carences ; qui dit exclure des aliments, dit qu’il y a des nutriments et micronutriments essentiels dont vous pourrez manquer.

Pour toutes ces raisons, ce genre de régime ne doit pas être tenu plus d’une semaine. Comme disait ce bon vieux Sénèque : “En tout, l’excès est un vice”. L’idée est d’amorcer une prise de poids rapide, pour basculer sur une diète moins stricte ensuite.

Gare aussi à la gestion de la frustration : l’effet boomerang pourrait vous faire gagner des kilos aussi vite que vous les avez perdus si vous craquez pour ce qui est exclu… Eh oui, je n’ai jamais dit que c’était facile, mais on n’a rien sans rien ma bonne dame !

Mes préconisations

Les conditions de réussite

Souvent jugé extrême et décrié par la plupart des médecins, ce type de régime nécessite un suivi médical et nutritionnel rapproché. Dans tous les cas, vous pouvez prendre l’habitude de manger doucement, dans un environnement calme. Cela favorise l’arrivée du sentiment de satiété, et donc permet de ne pas se resservir tout en assimilant pleinement les aliments.

Lisez aussi :  Endroit tatouage qui vieillit bien : Nos conseils

La motivation est un autre facteur clé. Ce genre de diète n’est pas fait pour tout le monde, et que l’on soit bien clairs, il n’y a pas de mal à ne pas y arriver ! Vous pouvez cependant être aidé par des méthodes douces qui agissent sur la gestion du mental et de l’humeur : sophrologie, méditation, hypnose.

Gérer “l’après régime”

Ma hantise, et peut-être la vôtre aussi : l’effet yoyo ! C’est plutôt fréquent, à cause des variations importantes que l’on s’impose dans ce genre de cas. C’est à cause des privations ou des changements alimentaires parfois trop brutaux que cela représente, et que le corps n’a pas le temps d’encaisser. Un nutritionniste et un coach sportif pourront vous accompagner, pour adopter une routine saine et durable.

Les contre-indications

Nous l’avons vu, les limites d’un tel régime sont nombreuses. S’il est efficace, il est aussi assez radical, parfois trop. Il est donc déconseillé à toute personne ayant des problèmes de santé : diabète, problèmes rénaux ou hépatiques notamment. Votre médecin sera votre meilleur conseiller. Évitez aussi de vous y essayer en période post-partum. À cause des bouleversements hormonaux déjà en route, et la gestion de l’allaitement éventuel, il pourrait être risqué pour vous comme pour bébé d’adopter ce régime trop strict, prévient Véronique Liesse, diététicienne nutritionniste.

Conclusion

Le poids est un sujet sensible, mais toute perte de poids doit être gérée avec raison. Perdre 10 kg en 7j, c’est beaucoup. C’est possible, mais pas sans suivi, et pas à n’importe quel prix. N’oubliez pas de vous écouter ; votre santé est en jeu ! D’autres méthodes, moins rapides mais moins restrictives, existent. Dans tous les cas, pour que les bienfaits de votre perte de poids durent, cela repose sur des habitudes de vie saines, que ce soit dans l’alimentation et dans l’activité physique, aussi bien qu’au niveau mental. C’est un travail d’équipe !

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

2 × 1 =