Quelle est la durée de vie d’un implant mammaire ?

implant poitrine

Les implants mammaires sont des dispositifs médicaux utilisés pour augmenter le volume des seins ou pour reconstruire la poitrine après une mastectomie. Bien que les prothèses mammaires soient conçues pour durer longtemps, elles ne sont pas permanentes et peuvent nécessiter un remplacement au fil du temps. Dans cet article, nous aborderons la question de la durée de vie d’un implant mammaire, les facteurs qui influent sur cette durée et les signes indiquant qu’il est peut-être temps de changer ses prothèses.

Durée de vie moyenne des implants mammaires

Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la durée de vie moyenne d’un implant mammaire se situe entre 10 et 15 ans. Toutefois, il convient de noter que cette estimation varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que le type d’implant, le mode d’insertion et les caractéristiques individuelles de chaque patiente.

Type d’implant

Il existe deux principaux types d’implants mammaires : les implants en silicone et ceux en sérum physiologique. Les implants en silicone ont généralement une durée de vie plus longue que ceux en sérum physiologique, car ils présentent un risque moindre de fuite et de rupture.

Mode d’insertion

Le mode d’insertion de l’implant peut également influencer sa durée de vie. Les implants insérés sous le muscle pectoral ont tendance à durer plus longtemps que ceux placés directement sous la glande mammaire, car ils sont mieux protégés contre les contraintes mécaniques et les variations de poids.

Lisez aussi :  Comment le régime à base de flocons d’avoine peut vous aider à perdre du poids

Caractéristiques individuelles

Les caractéristiques individuelles de chaque patiente, telles que l’âge, la santé générale et le mode de vie, peuvent également avoir un impact sur la durée de vie de leurs prothèses mammaires. Par exemple, une femme jeune et en bonne santé peut s’attendre à ce que ses implants durent plus longtemps qu’une femme plus âgée ou présentant des problèmes de santé.

Quand faut-il envisager de changer ses prothèses ?

Il n’existe pas de règle stricte quant au moment où une femme doit remplacer ses implants mammaires. En effet, certaines femmes ne ressentent aucun problème avec leurs prothèses, même après plusieurs décennies, tandis que d’autres peuvent nécessiter un changement d’implants plus tôt en raison de complications ou d’inconfort. Voici quelques signes qui pourraient indiquer qu’il est temps de consulter un chirurgien pour discuter du remplacement des prothèses :

  • Rupture ou fuite de l’implant : Si une rupture ou une fuite se produit, il est essentiel de remplacer l’implant affecté dès que possible pour éviter les complications potentielles.
  • Douleur ou inconfort : Si une femme ressent une douleur persistante ou un inconfort autour de ses implants, cela pourrait indiquer la nécessité de les remplacer.
  • Asymétrie : Si les seins deviennent asymétriques ou si la forme d’un sein change soudainement, cela peut être le signe d’une complication nécessitant le remplacement des prothèses.
  • Contracture capsulaire : La contracture capsulaire est une complication dans laquelle le tissu cicatriciel se durcit autour de l’implant, provoquant douleur et déformation. Dans certains cas, ce problème peut nécessiter le changement de l’implant.

Pour obtenir des avis sur une augmentation mammaire, il est recommandé de consulter un chirurgien plasticien expérimenté qui pourra vous fournir des informations détaillées sur les options disponibles et vous aider à déterminer si un changement d’implants est nécessaire.

Lisez aussi :  Quel est le rôle de l'alimentation dans le vieillissement de la peau ?

Maintenir la santé de ses implants mammaires

Afin de maximiser la durée de vie de vos implants mammaires et de minimiser les risques associés, voici quelques conseils pour entretenir et surveiller vos prothèses :

  • Suivi régulier : Il est important de consulter régulièrement un professionnel de santé pour vérifier l’état de vos implants et détecter toute éventuelle complication.
  • Auto-examen : Les patientes sont encouragées à effectuer régulièrement un auto-examen de leurs seins pour s’assurer qu’il n’y a pas de changements inhabituels.
  • Maintenir un poids stable : Les fluctuations importantes de poids peuvent affecter la forme des seins et mettre une pression supplémentaire sur les implants, ce qui peut potentiellement réduire leur durée de vie.
  • Porter un soutien-gorge adapté : Un soutien-gorge bien ajusté et de qualité peut aider à soutenir les seins et prolonger la durée de vie des implants.

En fin de compte, la durée de vie d’un implant mammaire varie en fonction de nombreux facteurs. Il est important de discuter avec votre chirurgien de vos attentes et de planifier régulièrement des consultations pour surveiller l’état de vos prothèses afin de garantir leur longévité et minimiser les risques potentiels.

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

dix − cinq =