Pourquoi une sensation de pression dans la tête et vertige ?

par adm
0 commentaire
Sensation de pression dans la tête et vertige : ce que vous devez savoir

Il est assez fréquent de ressentir des vertiges et des maux de tête au quotidien. Les causes peuvent être multiples, ce qui rend difficile le diagnostic. Si ces signes sont le plus souvent bénins, ils ne doivent toutefois pas être pris à la légère. En effet, les symptômes peuvent devenir plus prononcés et influer sur la qualité de vie de la personne concernée. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur la sensation de pression dans la tête et le vertige.

Qu’est-ce que le vertige ?

Le vertige se présente comme une illusion de déplacement de soi-même dans son environnement ou de l’environnement autour de soi. Il est engendré par un trouble du système vestibulaire, région de l’oreille interne responsable de l’équilibre. Les vertiges peuvent durer plusieurs minutes ou plusieurs jours et leur fréquence varie d’une personne à une autre. La plupart du temps, le vertige est considéré couramment comme une instabilité, en particulier chez les seniors. Il est aussi perçu comme de l’étourdissement.

Quels sont les symptômes des vertiges ?

Quels sont les symptômes des vertiges ?

En dehors de la sensation palpable de mouvement, les vertiges peuvent engendrer différents symptômes chez les patients. Au nombre d’entre eux, vous avez :

  • Les vomissements ;
  • Les nausées ;
  • Les acouphènes ;
  • Les sueurs ;
  • Etc.

Certains patients présentent aussi une perte d’audition ou encore des migraines, notamment une sensation de pression dans la tête.

Quelles sont les causes des vertiges ?

Les vertiges peuvent être généralement causés par trois troubles dont les vertiges positionnels paroxystiques bénins, la maladie de Ménière et la névrite vestibulaire.

Les vertiges positionnels paroxystiques bénins ou VTB proviennent de la présence de petits cristaux dans l’un des canaux de l’oreille interne, ce qui influe sur la perception du mouvement. Si ces vertiges sont violents, ils sont courts et très souvent provoqués par des changements de position trop rapides comme se lever ou tourner la tête. Ils sont connus comme les troubles les plus populaires en cas de vertiges.

La névrite vestibulaire traduit une inflammation généralement virale du nerf vestibulaire. Elle se manifeste par une grande crise de longue durée qui oblige le patient à rester allongé. Elle peut s’accompagner de nausées et de vomissements.

Les vertiges de la maladie de Ménière concernent les personnes présentant un état de santé psychologique particulière (stress, anxiété, troubles obsessionnels, choc affectif, etc.). Elles engendrent des crises de vertiges importants et réguliers de 2 ou 3 heures, accompagnés de signes neurovégétatifs tels que les nausées, les vomissements, la diarrhée, etc.

Quels traitements pour stopper le vertige et la sensation de pression dans la tête ?

Il existe des traitements pour tous les types de vertiges. Avec des manipulations libératoires pour déplacer les otolithes, il est possible de venir à bout des vertiges positionnels.

Pour le traitement de la névrite vestibulaire, le traitement consiste dans un premier temps à prendre des corticoïdes et des antiviraux puis à procéder à une rééducation vestibulaire afin de faciliter le retour le rétablissement de l’équilibre et la disparition des sensations.

Dans le cas de la maladie de Ménière, vous pouvez accéder au traitement de fond permettant de diminuer la fréquence et la gravité des crises. Celui-ci intègre des préconisations à suivre en matière de mode de vie et un traitement médicamenteux. Il est parfois nécessaire de recourir à une prise en charge psychologique pour atténuer l’accentuation des symptômes.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire