Mirabelle Thovex – Le Snowboard au féminin

La Gazette des Blondes c’est de la culture, de la gastronomie mais aussi du sport. On est passionnée de sport de glisse, qu’on pratique régulièrement, et notamment le snowboard.
Ça y est l’hiver est enfin là et en ce début d’année, les pieds dans la neige, nous avons eu envie de vous présenter une girl, une snowboardeuse. Si vous passez un peu de temps sur les pistes à la Clusaz vous l’avez certainement déjà croisée, le portrait du mois c’est celui de Mirabelle Thovex.

Peux tu te présenter en quelques mots ?

Mirabelle, 24 ans, je suis originaire de La Clusaz mais je suis née en Bretagne. Je fais du snowboard depuis l’âge de 8 ans et je suis en Equipe de France depuis que j’ai 14 ans.

Quel matériel utilises-tu ?

Justement je viens de recevoir mes premières boards GNU, je suis vraiment contente parce que c’est une très belle marque. En ce qui concerne mes vêtements, les tenues PROTEST me gardent au chaud tout l’hiver et j’arrive à voir clair grâce aux masques OAKLEY.

Comment en es-tu venu à faire du snowboard ?

Quand j’avais 8 ans, j’étais dans ma période «je fais tout comme ma grande sœur ». Elle faisait du snowboard, j’ai donc essayée et j’ai tout de suite accroché, au point de ne plus vouloir faire de ski.

Quelle est ta discipline de prédilection ?

Je fais à la base plus de freestyle, je suis en Equipe de France de Half-pipe.
Mais j’aime aussi rider les kickers, la poudreuse, les pistes. Je pense qu’il est vraiment important de toucher à toutes les disciplines quand on fait du snow.

Le snowboard t’a permis de voyager, quel est ton plus beau souvenir ?

J’ai beaucoup de souvenirs de mes voyages, à tel point que je ne saurais pas choisir entre les magnifiques paysages de la Nouvelle-Zélande, les pipes parfaits des US, la gentillesse des japonais, la poutine Canadienne ou encore la Vodka Russe.

Quel est ton objectif pour cette saison ? Quels sont tes projets ?

Pour l’instant je suis à Laax, chez les Suisses allemands, je ride de la poudreuse (enfin !). Ensuite j’enchaine pas mal avec des compétitions aux US, au Japon ou encore en Chine. J’aimerai en effet rentrer dans les finales de toutes les compétitions mais je veux surtout m’entrainer, progresser et apprendre de nouveaux tricks.

Que penses-tu de la scène snowboard féminine ?

La scène snowboard féminine évolue d’années en années, je trouve plutôt cool le fait que les filles ne fassent pas de doubles (figures)  dans tous les sens, les filles se concentrent sur le style avant de faire le plus de tours possible. Ça me plait, il y a néanmoins des rideuses qui ont bientôt 10 ans de moins que moi et font déjà des 1080 stylés…

As-tu d’autres passions en dehors du snowboard ?

Oui, plein. Le wakesurf, le surf, la lecture, la fête, ma famille, mes amis…

Où est-ce qu’on a le plus de chance de te croiser cet hiver ?

Cet hiver je risque d’être un peu partout, mais disons à La Clusaz en fin de saison !

C’est comment d’être la sœur de Candide Thovex ?

J’ai une sœur et un frère, qui ont respectivement 7 et 9 ans de plus que moi. Du coup je suis la petite protégée, ils prennent vraiment soin de moi, savent me conseiller et m’indiquer le bon chemin.
Mon frère peut d’autant plus m’aiguiller du fait de son expérience dans le ski. Je vais souvent rider avec lui quand je suis à la maison, il m’emmène dans les secrets spots et me pousse à dépasser mes limites. C’est cool !

Une dernière question : Quelle est, ou quelles sont tes bonnes adresses sur Annecy et alentours ? Ton spot préféré.(restaurant, bar, …)

Je passe beaucoup de temps au Bel abri à Annecy-Le-Vieux, le printemps et l’été, ils ont une super terrasse pas loin du lac et l’ambiance est sympa pour manger ou boire un verre. J’ai aussi pleins de bonnes adresses à La Clusaz si vous voulez !!

Merci à toi ! Le mot de la fin te revient :

Merci à vous, amusez vous bien cet hiver et faites attention !

Crédit photos : Mirabelle Thovex

Leave a Comment