Collagène marin vs bovin : quelles différences ?

visuel differences collagene quelles marin bovin

La production et la synthèse du collagène diminuent progressivement à partir de 25 ans. En effet, en une année, nous en perdons environ 1 % dans notre organisme. Et cela se manifeste par une perte de fermeté et d’élasticité de la peau, l’apparition de rides et des problèmes au niveau des articulations. Aujourd’hui, différents types de compléments alimentaires sont proposés sur le marché. Ils peuvent être à base de collagène marin ou bovin. Mais quelles sont leurs différences ? Devriez-vous choisir l’un ou l’autre ? Découvrez nos explications et nos conseils pour bien choisir.

Le collagène, naturellement présent dans notre corps

Cette protéine joue un rôle essentiel, au niveau des articulations, des os, des tendons, de la peau, des muscles ou encore des ligaments. Elle est présente naturellement dans le corps humain, mais sa quantité diminue naturellement avec l’âge. Or, il s’agit d’un composant essentiel de nombreux tissus de l’organisme. Il s’agit de l’une des protéines de structure les plus abondantes de notre corps.

Bien que notre capital diminue avec le temps, une supplémentation avec du collagène marin ou bovin permet de limiter et de retarder les problèmes relatifs à cette perte naturelle.

Notez que cet élément naturellement présent dans le corps se présente sous plusieurs types, à savoir :

  • le collagène de type 1 qui offre la souplesse à la peau et qui est présent dans les tendons et les os,
  • le collagène de type 2 situé au niveau des cartilages,
  • le collagène de type 3 qui est surtout situé dans les vaisseaux sanguins et dans les muscles.

Pour rappel, le collagène, du grec « kólla », signifie collant. Il a pour principal rôle d’assurer la cohésion des tissus et des organes. Il est constitué de fibres qui confèrent aux tissus conjonctifs une certaine souplesse et de la solidité. Cet élément est aussi l’un des constituants essentiels du derme. Il confère de l’élasticité et de la fermeté à la peau. Sa présence dans la peau réduit les rides et les ridules.

collagène marin peau tissu articulations

Les différences entre le collagène marin et bovin

Comme leurs noms l’indiquent, ces deux types diffèrent essentiellement par leur provenance. Il faut comprendre que ce composant essentiel est aussi présent dans la matrice extracellulaire de nombreuses espèces animales. Elles peuvent être terrestres ou marines. Toutefois, il n’est pas présent dans les végétaux.

Lisez aussi :  10 aliments pour un teint éclatant

Le collagène marin

Il provient des écailles, des arêtes et de la peau des poissons, des crustacés et des crevettes. Il a l’avantage d’être facilement assimilable par l’organisme. En effet, ce collagène de type I et II a des peptides de taille inférieure. De plus, il a une biodisponibilité supérieure à celui de type bovin. D’une part, cela permet au corps de bénéficier en profondeur de ses bienfaits. Et d’autre part, les études ont établi qu’il est riche en hydroxyproline, un acide aminé essentiel qui favorise sa synthétisation.

Le collagène bovin

Il provient principalement des vaches. Il est extrait des tissus à haute teneur en collagène, notamment la peau et les os. Il s’agit d’un élément de type I ou III. Celui provenant des os de bovins est idéal pour préserver les articulations. Par contre, celui provenant de la peau des bovins est plus adapté pour prendre soin de la peau.

Comment choisir entre les deux ?

Le collagène marin est idéal pour favoriser l’élasticité de la peau. Mais il est aussi bénéfique pour les os, les articulations et les ligaments. Par ailleurs, sur le plan écologique, il provient d’une ressource quasi inépuisable. En effet, elle a été jusque-là très peu exploitée. De plus, l’utilisation des poissons et des crustacés a un impact carbone limité par rapport à celui d’origine bovine.

De manière générale, les deux types de produits ont à peu près la même efficacité. Toutefois, l’assimilation du collagène marin est supérieure grâce à son poids moléculaire plus faible et à sa taille. Il se transporte facilement dans le corps et pénètre dans les cellules plus facilement. Enfin, en ce qui concerne leur prix, le bovin est en revanche moins coûteux.

Les autres critères pour faire votre choix

Que vous optiez pour le collagène marin ou bovin, il est important de veiller à sa qualité. En effet, il est conseillé de toujours choisir un produit de haute qualité, dont vous connaissez la provenance. Faites également attention à l’endroit où vous l’achetez. Privilégiez les sites reconnus qui donnent des informations fiables sur les actions, les particularités et les provenances de leurs produits.

Lisez aussi :  Dites adieu à vos kilos en trop grâce à ces 5 aliments brûle-graisses !

Notez qu’il peut y avoir deux formes dans les compléments alimentaires. Il y a en effet le collagène natif et l’hydrolysat de collagène.

Le natif a une structure complexe, à savoir une taille et un poids élevés. Comme il a une biodisponibilité moindre, son absorption par le corps est limitée. En revanche, l’hydrolysat est plus facile à assimiler pour l’organisme. En effet, dans ce cas, la molécule est fragmentée en peptides, des molécules de petite taille qui sont meilleures en termes d’assimilation.

collagène marin peau

Conseils pour intégrer le collagène dans votre routine quotidienne

Il est aujourd’hui présenté sous différentes formes. On le retrouve dans plusieurs produits cosmétiques, mais aussi sous forme de compléments alimentaires. Les formes sont souvent simplifiées pour en faciliter la prise. Il est recommandé de respecter scrupuleusement la posologie et la fréquence d’utilisation prescrite.

En général, les compléments alimentaires peuvent être pris à toute heure, le matin comme le soir. Il est conseillé de prendre la dose journalière recommandée le soir. En effet, la régénération cellulaire est plus importante la nuit.

Pour renforcer l’action du collagène, vous pouvez opter pour des formules complétées avec d’autres actifs, comme la vitamine C et l’acide hyaluronique. En effet, l’acide ascorbique soutient la formation du collagène, ce qui assure le fonctionnement normal du cartilage, de la peau, des os, des gencives et des dents.

Quant à l’acide hyaluronique, il a aussi une action bénéfique pour les articulations et la peau. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à un professionnel de santé pour une utilisation optimale de ces produits.

Articles similaires

Facebook
Twitter
Email
Imprimer

Laisser un commentaire

trois × 5 =